Optimisez la production de biogaz

Découvrez les possibilités de maximiser la production de biogaz à partir de vos sites d’enfouissement ou de votre méthaniseur en participant au développement d’une mobilité propre par la transformation du biogaz en biométhane.

Optimisez la valorisation énergétique et écologique des gaz d’enfouissement

Nos systèmes de traitement des gaz limitent les impacts environnementaux. La dégradation des déchets dans un site d’enfouissement anaérobie produit du biogaz contenant du méthane, gaz à effet de serre contribuant au changement climatique. Si le biogaz est capté dans les centres de stockage de déchets, il peut être ensuite valorisé en gaz de process. Il sera ensuite utilisé pour chauffer la station de traitement, assurer la production d’électricité du site ou être réinjecté dans le réseau de gaz naturel. La transformation de ces gaz en énergie verte empêche la libération du méthane dans l’atmosphère, limite les odeurs incommodantes pour les riverains, tout en contribuant à l’énergie verte du territoire.

Maximisez les volumes de biogaz en diversifiant vos sources à l’entrée

La méthanisation multi-intrans.

Déchets organiques à base de graisses, d’invendus de supermarchés, résidus de restauration ou boues issues des stations d’épuration, vous pouvez utiliser une variété de déchets pour augmenter la production de biogaz dans vos méthaniseurs. Notre expertise en méthanisation multi-intrans vous aide à identifier et à sélectionner les flux de déchets disponibles sur votre territoire.

 

L’hydrolyse thermique

Cette technique vous permet d’augmenter jusqu’à 50% la quantité de biogaz produite. Par désintégration de la structure cellulaire des bactéries, la matière organique est transformée en un produit facilement digérable, ce qui augmente la production de biogaz.

 

La valorisation des énergies fatales

Pour économiser le biogaz, les méthaniseurs peuvent être chauffés à partir de l’énergie fatale récupérée des installations de traitement (calories provenant des eaux non traitées par exemple). Les équipes de SUEZ traquent dans l’ensemble des installations les pertes d’énergie liées au fonctionnement du process. Les récupérer et les réutiliser pour contribuer au chauffage du digesteur optimise l’efficacité énergétique de l’installation en évitant une consommation inutile de biogaz.

Diversifiez vos usages à la sortie du méthaniseur

Du biométhane à injecter dans le réseau naturel et pour les transports urbains

La valorisation des boues d’épuration, des graisses et matières de votre agglomération permet de produire du biométhane réinjectable dans le réseau de gaz naturel. Il est également possible de valoriser localement ce biométhane sous forme de carburant vert,Bio GNC ou Bio GNV (Gaz Naturel Comprimé), pour alimenter les transports urbains et contribuer à une mobilité propre. 100% renouvelable, le Bio GNC affiche un bilan carbone favorable et constitue une alternative au diesel.


Bio GNL, un biocarburant liquide propre adapté aux besoins urbains

Pour augmenter la production d’énergies vertes capables de répondre à vos besoins locaux, SUEZ a développé avec le SIAPP une solution innovante de valorisation du biogaz issu de l’épuration des boues en biocarburant liquide (Bio GNL). Développée dans le cadre d’un démonstrateur à partir du procédé de cryogénie Cryo Pur, cette solution épure le biogaz en séparant ses composés – méthane et CO2. Le biométhane, est ensuite transformé en biocarburant liquide. Énergie renouvelable, facilement stockable et transportable, le Bio GNL fournit un carburant propre qui n’émet aucune particule fine, réduit de 50% les émissions sonores et de 90% les émissions de CO2 par rapport aux carburants fossiles. Utilisable par les poids lourds et bus sur de longues distances, il fournit une solution de valorisation de biogaz quand celui-ci est difficilement injectable dans le réseau notamment pour des raisons de distance. Une nouvelle énergie pour les villes et les industries non raccordées au réseau de gaz naturel.