Groupe

Après 6 mois, aucune avancée sérieuse pour les parties prenantes de SUEZ

SUEZ a affirmé depuis de nombreuses semaines sa volonté de trouver une solution négociée :

  • qui offre toutes les garanties sociales à ses collaborateurs, 
  • qui assure à ses clients que tous les engagements à long terme du Groupe seront maintenus dans le cadre d’une concurrence saine et d’une innovation toujours renouvelée,
  • et qui valorise à sa juste valeur le Groupe pour ses actionnaires.


Le Conseil d’Administration étudiera les propositions de ce jour même si, à ce stade, la proposition de Veolia manque de sérieux et soulève les interrogations sur les points suivants :

  • Les activités en France constitueraient un ensemble non pérenne puisque amputées de la croissance et de l’innovation des développements internationaux. Le retour en arrière proposé « de 20 ans » n’offrirait pas aux clients la concurrence d’un leader international ni la crédibilité de solutions développées pour un marché mondial et répondant aux enjeux de la transition écologique,
  • Pour les salariés du Groupe en France, la proposition de ce jour affiche donc des garanties sociales en trompe l’œil dans une situation économique difficile,
  • Pour les actionnaires, aucune valorisation de SUEZ à un prix juste n’est proposée. Le prix de l’offre, inchangé depuis octobre, n’est pas acceptable. Enfin, les conditions de l’opération avec Meridiam restent opaques.


À défaut de réelle volonté de négociation et de propositions sérieuses, le Groupe poursuit son projet industriel SUEZ 2030. Ce plan démontre chaque jour sa solidité au bénéfice de ses clients, en permettant de bâtir un environnement plus durable grâce à des solutions concrètes et innovantes, et au bénéfice de ses actionnaires en permettant une création de valeur accrue.

Contacts

Presse : Isabelle Herrier Naufle
isabelle.herrier.naufle@suez.com +33158815562
Analystes & Investisseurs : Cécile Combeau - Baptiste Fournier - Julien Minot
+33158812405