Recyclage et valorisation

À la rencontre de Catherine Van Wouwe, International Business Development Manager au sein de SUEZ Remediation

Après l’obtention de son diplôme en ingénierie civil, Catherine Van Wouwe se tourne vers l’environnement. Si elle s’oriente tout d’abord vers la gestion et le traitement des déchets, elle découvrira rapidement la dépollution de sites et sols… Une activité qui la passionne depuis 25 ans.
Après l’obtention d’un diplôme d’Ingénieur Civil auprès de l’Université de Louvain La Neuve (UCL) en 1995, Catherine Van Wouwe se tourne vers l’environnement et plus précisément les installations de stockage des déchets.

Cette première expérience ne durera que 2 mois, car l’activité relative à l’assainissement des sols au sein de son entité se développe considérablement et cherche du renfort. Catherine la rejoint pour mener une première étude pour le compte de la société CCB (Chantier de Créosotage de Bruxelles) sur la gestion et la dépollution de traverses de chemin de fer imprégnées. La remédiation deviendra dès lors son domaine de prédilection.

« A cette époque, le secteur en était à ses balbutiements. Il n’était pas encore structuré, même d’un point de vue législatif. Tout était à bâtir et le marché avait besoin d’un réel accompagnement, que ce soit en termes d’études ou même de solutions d’assainissement », explique-t-elle.

Au fil des années et en lien avec le développement de cette activité, la société et les équipes se sont étoffées. Catherine assure alors la réalisation des offres et souhaite s’investir d’un point de vue opérationnel.

« Si la féminisation des métiers techniques n’était pas chose courante dans nos sociétés, je suis devenue chef de projets car je souhaitais mener une vie de terrain. Au fur et à mesure des missions qui m’ont été confiées, j’ai fait mes preuves auprès des équipes et me suis imposée vis-à-vis de mes interlocuteurs, que ce soit en sachant manipuler les outils ou en trouvant des solutions en cas de blocage sur un chantier »
, commente Catherine Van Wouwe.

En 2005, Catherine est promue Responsable du département projets en charge du marché belge, avant de superviser la partie internationale 9 ans plus tard. Aujourd’hui, elle est à la tête d’une équipe de 4 collaborateurs en charge de l’étude et du montage de dossiers en Europe et dans le monde entier, et pouvant accompagner leur exécution en fonction de leur complexité.

« Voilà 25 ans que j’évolue au sein de cette activité. Au-delà de mon attachement pour cette société que j’ai vu grandir sur le marché, je suis passionnée par la remédiation que j’ai appris à connaître et maîtriser au fil des années et des projets auxquels j’ai pris part, que ce soit en termes de développement ou d’exécution. J’apprécie également le fait qu’elle se réinvente quasiment au quotidien pour concevoir de nouvelles solutions adaptées à l’émergence de nouvelles pollutions. Aucune routine car aucun projet ne se ressemble. C’est un apprentissage permanent et une source d’enrichissement », conclut Catherine.

En 2016, Catherine a reçu au nom des équipes Remediation de SUEZ en Belgique un trophée récompensant leur effort en matière d’innovation. Celui-ci lui a été remis par Kris Peeters, Vice-Premier Ministre et Ministre Fédéral de l’emploi, de l’Economie et des Consommateurs, en charge du Commerce extérieur de 2014 à 2019.