Retour à la page d'accueil

Préserver la biodiversité

Afin de répondre aux préoccupations croissantes et partagées par les citoyens, les scientifiques, les institutionnels et les pouvoirs publics pour la perte de biodiversité dans le monde, fondées sur le déclin global des espèces et leur effet grave déjà avéré sur les populations humaines, le Groupe accélère la mise en œuvre de solutions favorisant une amélioration significative de la qualité et de la fonctionnalité écologiques des milieux, à la fois sur son propre périmètre d’activité ou sur celui de ses clients.
Nos actions

Accélérer la mise en œuvre de solutions en faveur de la biodiversité

Des solutions 100 % durables

SUEZ souhaite renforcer sa contribution à la préservation de l’environnement et à la restauration du capital naturel en agissant en faveur de la protection et à la restauration de la biodiversité terrestre, aquatique et marine. C’est pourquoi, le Groupe accélère le développement de solutions « 100 % durables » qui se distinguent par leur impact positif sur l’environnement : l’air, l’eau et le sol.

Des solutions proposées d’ores et déjà aux collectivités et aux industriels :

  • Des outils de monitoring et d’évaluation environnementale
  • Des plans de restauration écologique des sites
  • Des Solutions Fondées sur la Nature, comme les zones de rejets végétalisées
  • Des plans d’action pour lutter contre les espèces végétales invasives

L’impact positif sur le capital naturel, l’un des axes structurants de la proposition valeur du Groupe

  • Gestion optimisée des ressources en eau et de leur utilisation
  • Restauration des milieux naturels de la planète par dépollution
  • Promotion de la biodiversité
  • Production alternative d’eau
  • Agriculture intelligente

S’associer à la dynamique collective internationale

En France, SUEZ est partie prenante de l’initiative Entreprises Engagées pour la Nature / Act4Nature France portée par l’Office Français de la Biodiversité, renouvelant ainsi son engagement dans la Stratégie Nationale pour la Biodiversité depuis 2014. A l'international, Le Groupe s’inscrit également dans l’initiative Act4Nature International animée par EpE (Entreprises pour l’environnement), en lien avec la coalition Business for Nature portée par le World Business Council for Sustainable Development.

Parallèlement, SUEZ a intégré en 2019 l’alliance internationale « Alliance to End Plastic Waste », réunissant plusieurs industriels autour de l’objectif « zéro rejet de plastiques dans les océans ».

Des plans d’actions mis en œuvre sur les sites prioritaires

Depuis 2008, des plans d’actions opérationnels en faveur de la biodiversité sont déployés sur les sites prioritaires en France et à l’international. En 2019, SUEZ a recensé la mise en œuvre de plan d’action dans près de 40 % de ses sites, reconnus comme prioritaires au regard de leur localisation dans les aires protégées.
Nos références

Quelques exemples de préservation de la biodiversité à travers le monde

Un parc urbain pour protéger des inondations la ville d’Alicante : "La Marjal" (Espagne)

Construit en 2015 et géré par Aguas de Alicante (SUEZ), le parc urbain inondable "La Marjal" (Alicante) est un espace vert multifonctionnel qui vise à protéger la ville d'Alicante contre les inondations causées par des pluies torrentielles. Cette infrastructure verte a pour objectif d’accroître la résistance au changement climatique dans la ville, et offre également à ses habitants un espace de loisir.
Cet espace inspiré des zones humides des régions méditerranéennes atténue les effets sur les inondations et permet également un espace de liberté pour la faune et flore. Ainsi, la flore et les oiseaux locaux se développent avec plus de 90 espèces d'oiseaux, y compris des espèces protégées telles que le Martin pêcheur. Des visites guidées et des sessions scientifiques de baguage d'oiseaux sont organisées.

Le parc « La Marjal » a été distingué plusieurs fois en 2018 :
  • la ville d'Alicante a reçu le prix "Ville durable" dans la catégorie du cycle intégral de l'eau avec la candidature "Gestion durable du parc urbain inondable de Marjal ".
  • cet aménagement a été sélectionné par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) comme exemple de bonne gouvernance dans les villes pour résoudre les problèmes liés à l'eau et au changement climatique.

Création d’une zone écologique dans le parc industriel de Shanghai (Chine)

En 2017, SUEZ NWS a remporté un contrat de conception pour la requalification écologique des zones humides du parc industriel de Shanghai (SCIP). Il s'agit du plus grand projet de création de zone humide du Groupe mettant en œuvre le concept Zone Libellule et couvrant environ 50 hectares.

Le projet vise à réhabiliter le réseau existant de zone humide afin d’améliorer le traitement des eaux usées industrielles à travers des zones humides fonctionnelles et naturelles. Pour relever le défi du traitement des eaux usées salées du parc industriel SCIP, des plantes côtières à haute tolérance à la salinité ont été sélectionnées. Cette innovation en ingénierie écologique contribue à améliorer la qualité des eaux usées traitées et permet de valoriser une biodiversité importante sur le site.

Reconstruction et restauration de récifs avec des coquilles d’huitre à Port Phillip Bay (Australie)

La côte sud de l'Australie abrite des centaines de baies et d'estuaires contenant des habitats importants comme les récifs coquilliers, les mangroves, les herbiers marins et les marais salants. Ces habitats fournissent des services environnementaux vitaux dont la nature et les humains ont besoin pour survivre - filtration de l'eau, production de poisson et protection des rives, mais des années de dragage commercial, de surpêche et de pollution ont menacé ces habitats.

SUEZ est partenaire de l’association The Nature Conservancy pour la reconstruction des récifs avec des coquilles d'huîtres collectées dans les restaurants de fruits de mer. L’objectif : moins de déchets, un habitat restauré pour les espèces indigènes et un avantage économique pour l’une industrie maritime.


Les huîtres font partie intégrante des écosystèmes marins, améliorant la biodiversité en améliorant la qualité de l'eau. Le projet de Port Phillip Bay a consisté à recueillir les coquilles d'huîtres usagées dans les restaurants et les grossistes locaux. Une fois collectées, les coquilles ont été séchées pour éliminer les pathogènes, combinées avec des gravats de calcaire, puis placées sur le fond marin permettant aux huîtres juvéniles de se concentrer. Depuis le début du projet, 1,5 hectare de récif de coquillages ont été restaurés et 60 tonnes de coquilles ont été recyclés.

Restauration des habitats marins portuaires à Marseille (France)

La Mer méditerranée est l’une des plus fréquentées de la planète. Elle représente plus de 10 % de la biodiversité marine mondiale et seulement moins de 2 % de la surface marine. Tous les secteurs maritimes y sont présents, et la tendance est à leur essor avec des signes de dégradation avérés malgré la désignation de plus de 60 % du domaine maritime sous zone de protection.
Afin de recréer un écosystème favorisant le développement de la biodiversité marine, SUEZ a conçu et installé en 2015 des habitats artificiels sur les quais du port de plaisance de la Pointe Rouge à Marseille. Ces nurseries imitent les herbiers de posidonies dans lesquels les jeunes poissons vont pouvoir s’abriter des prédateurs, se nourrir et grandir avant de rejoindre le large.  Combinée à des actions de restauration écologique du milieu marin qui consistent à implanter manuellement des bouquets d’algues « cystoseires » dont les lourdes graines (zygotes) vont essaimer, comme par exemple dans la baie de Cortiou à Marseille, cette solution permet de restaurer la biodiversité marine.
Recherches les plus fréquentes
TOP