Eau

Première installation de désalinisation d’eau de mer à Jaffna, au Sri Lanka : SUEZ remporte le contrat de conception, de construction et d’exploitation

  • 60 MILLIONS D’EUROS DE CHIFFRE D’AFFAIRES TOTAL

 

L’Office national en charge de la gestion de l’eau du Sri Lanka (NWSDB) a confié à SUEZ un nouveau contrat pour concevoir, construire et exploiter la première installation de désalinisation d’eau de mer par osmose inverse à Jaffna, la capitale de la province du nord du pays. D’une capacité de 24 000 m3, l’installation, en partie financé par la Banque Asiatique de Développement, sera conçue et construite sur une période de deux ans et demi, puis exploitée et entretenue par SUEZ pendant sept ans. L’usine fournira de l’eau potable à 300 000 habitants de la ville de Jaffna et des zones urbaines et rurales environnantes.

Le projet fait partie du programme d’approvisionnement en eau et d’assainissement de Jaffna-Kilinochchi développé par le Gouvernement sri-lankais. Celui-ci vise à améliorer la quantité d’eau potable disponible dans les zones pauvres en eau, et à fournir de l’eau potable aux habitants de Jaffna, l’une des villes les plus densément peuplées du Sri Lanka. Avec des sources d’eau de surface limitées, et la détérioration des eaux souterraines due à la surexploitation de l’eau pour l’irrigation agricole et à l’utilisation de produits chimiques et de pesticides, il est devenu nécessaire de trouver une source d’eau alternative. La proximité de la ville de Jaffna avec la mer fait de l’usine de désalinisation la réponse la plus appropriée pour subvenir aux besoins en eau potable de la population croissante de Jaffna, et au développement durable de la région. 

Pionnier dans la technologie de désalinisation par osmose inverse, SUEZ développe et conçoit des technologies innovantes pour produire de l'eau potable à partir d'eau salée de manière durable tout en réduisant les coûts opérationnels et les impacts environnementaux. La construction du site de désalinisation s’accompagne des conduites d’acheminement et des lignes de transmission, d’une station de pompage d’eau potable et d’un réservoir de 10 000 m3 d’eau par jour. Enfin, le site prévoit une capacité hydraulique de 48 000 m3 d’eau par jour pour répondre à une future expansion.

Contacts

Presse : Isabelle Herrier Naufle
isabelle.herrier.naufle@suez.com +33158815562
Presse : Mathilde Bouchoux
mathilde.bouchoux@suez.com +33688429727
Analystes & Investisseurs : Cécile Combeau - Baptiste Fournier - Julien Minot
+33158812405