Eau

SUEZ remporte le contrat le plus important de son histoire en Inde

SUEZ a remporté un contrat d’une valeur de 700 millions d’euros auprès de la Municipal Corporation of Greater Mumbai (MCGM), autorité publique en charge de la gestion de l’eau potable et des eaux usées municipales de la ville de Mumbai. Dans le cadre de ce contrat, SUEZ assurera la conception, la construction et l’exploitation d’une usine de traitement des eaux usées d’une capacité de 500 000 m3, dans le quartier de Worli à Mumbai qui compte 2,5 millions d’habitants. Il s’agit du plus gros contrat en termes de valeur remporté à ce jour par le Groupe en Inde. Il vient ainsi renforcer la position de SUEZ sur l’un de ses marchés internationaux les plus importants et les plus prometteurs.

Pour la première fois à Mumbai, le traitement des effluents doit répondre aux normes de qualité les plus strictes définies par le National Green Tribunal of India en matière d’élimination des effluents dans l’eau. Les boues d’épuration doivent se conformer à la classification des biosolides de classe A de l’Agence américaine de Protection de l’Environnement (US EPA) afin de garantir leur élimination dans le sol en toute sécurité. Jusqu’à 50 % des effluents traités doivent, par ailleurs, faire l’objet d’un nouveau traitement afin que l’eau puisse être réutilisée à des fins non potables.

Le recours aux technologies SUEZ les plus avancées, associées à une conception innovante des processus et des installations, permettra à la Municipal Corporation of Greater Mumbai de mettre en œuvre ces nouvelles règlementations, tout en utilisant 50 % d'espace de moins que dans une installation habituelle et en maintenant ouvert le site existant jusqu'à ce que les nouveaux systèmes soient mis en service.

Pour ce contrat, SUEZ déploiera ses technologies les plus avancées en matière de traitement des eaux usées : Densadeg, un décanteur lamellaire haute performance ; Ultrafor, un bioréacteur à membranes ; Drainis GDE, une grille d’épaississement mécanique des boues ; Digelis BH, un système de digestion boostée des boues et Azurair, un procédé de traitement de l’air. Le biogaz produit dans les digesteurs sera utilisé pour la production sur site jusqu’à 39 GWh d’électricité verte par an, ce qui permettra à l’usine d’être autosuffisante en énergie à 75 % et de devenir l’une des stations de traitement des eaux usées de SUEZ en Inde dotée de l’empreinte carbone la plus faible. Le rejet d’effluents traités sans chlore dans la mer d’Oman contribuera à préserver davantage la biodiversité aquatique et marine.

Le contrat s’étend sur une durée de 20 ans, dont cinq ans pour la conception et la construction de l’usine, puis 15 ans pour l’exploitation et la maintenance de l’installation.

SUEZ en Inde :

SUEZ opère en Inde sur le marché de l’eau et des eaux usées depuis 1978. Le Groupe fournit des solutions intelligentes et durables, en travaillant en étroite collaboration avec les villes, en partageant son savoir-faire et ses technologies, en veillant à ce que les Indiens aient accès à une eau potable sûre et que ses clients disposent des outils qui leur permettront d’atteindre leurs objectifs. SUEZ exploite en Inde plus de 250 usines à la pointe de la technologie, dédiées au traitement de l’eau et des eaux usées, pour les collectivités et les industries. Chaque jour, SUEZ y produit 7,5 milliards de litres d’eau potable dans ses stations d’épuration et répond aux besoins de plus de 55 millions de personnes. Le Groupe traite également 1 milliard de litres d’eaux usées pour les collectivités et les industries, grâce aux meilleures technologies du marché. Enfin, SUEZ met son expertise dans la gestion des réseaux de distribution d’eau potable et d’assainissement au service de plus de dix millions de personnes.

Contacts

Presse : Colette Génin
suez.media@suez.com + 33 6 80 70 40 15