Agroalimentaire

Quelles sont les solutions de conditionnement de l’eau pour réduire l’empreinte eau de votre site agroalimentaire

Nous ne vous apprenons rien : le secteur agroalimentaire est l’une des industries les plus consommatrices d’eau. L’eau industrielle est essentielle pour les fabricants, car ils l’utilisent à la fois comme ingrédient, et comme ressource dans les procédés et utilités de leurs sites de production.

À mesure que les marchés se développent, en particulier les marchés porteurs que sont la Chine et le Brésil, ces fabricants sont toutefois confrontés à un nouveau défi : réduire leur consommation d’eau pour faire face à la pénurie de cette dernière, respecter des réglementations environnementales toujours plus nombreuses et répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière de développement durable.

Dans cet article, vous découvrirez les solutions de conditionnement de l’eau que vous pouvez utiliser pour réduire l’empreinte eau de votre site agroalimentaire et comment ces dernières peuvent vous aider à atteindre vos objectifs de développement durable.


Image par roegger de Pixabay

Les solutions de conditionnement de l’eau au service de l’efficacité de votre site


Tout d’abord, il est important de mesurer l'avantage que les solutions de conditionnement de l’eau peuvent apporter au projet de réduction de votre empreinte eau.

L'utilisation de ces solutions de conditionnement chimique au sein de votre site agroalimentaire vous aide en effet à atteindre plusieurs objectifs :

  • Protéger vos installations, telles que vos tours de refroidissement, vos chaudières, vos systèmes de filtration membranaire et vos installations de traitement des eaux usées, et prolonger leur durée de vie
  • Traiter l’eau pour qu’elle puisse être recyclée et réutilisée au sein de votre procédé
  • Optimiser les performances opérationnelles de votre site et votre efficacité globale


L’utilisation de ces types de traitements vous permet ainsi de réduire votre consommation d’eau de plusieurs façons. D’une part, vous réduisez la quantité d’eau que votre site utilise pour la maintenance ou le nettoyage de vos équipements. D’autre part, vous améliorez le taux de conversion de vos systèmes de production d’eau ingrédient. Et enfin, vous réutilisez l’eau traitée par voie chimique dans votre procédé et réduisez le volume des rejets ce qui améliore votre ratio d’utilisation de l’eau.

Quels types de solutions de conditionnement utiliser pour le traitement de l’eau ?

Deux types de solutions de conditionnement pour le traitement de l’eau peuvent vous aider à atteindre vos objectifs de réduction de votre empreinte eau : celles qui vous aident à maintenir les performances de vos équipements et celles qui vous permettent de mettre en place des systèmes de traitement des eaux usées. Voici les principales solutions que vous pouvez étudier pour votre site agroalimentaire.

Traitement de l’eau pour vos équipements


Solutions de traitement anticorrosion

La corrosion est un défi important pour les industriels de l’agroalimentaire, car elle peut endommager leurs équipements et augmenter la consommation d’eau de leurs utilités.

Pour l’éviter, un traitement inhibiteur de corrosion peut être utilisé pour :

  • Les tours de refroidissement, afin de prévenir la formation de corrosion sur les composants métalliques des équipements et les échangeurs de chaleur
  • Les chaudières, afin de prévenir la formation de corrosion sur les équipements et conduites
  • Les pasteurisateurs et stérilisateurs, afin de prévenir la formation de corrosion sur les équipements dans leur ensemble

Ces solutions de traitement anticorrosion créent un film sur les composants métalliques des équipements et les protègent ainsi des agents corrosifs.

Des inhibiteurs de corrosion peuvent également être utilisés dans l’eau de fabrication, par exemple pour éviter la corrosion sur les canettes, boîtes en métal, et les capsules des bouteilles. Dans ce cas, ils agissent en tant que véritable « protection de l’image de marque » pour vos conditionnements.

La plupart de ces solutions chimiques contiennent du phosphate. Certaines alternatives dites de « chimie verte » commencent néanmoins à voir le jour. À titre d’exemple, nous avons, chez SUEZ, élaboré un polymère 100 % naturel qui agit tel un agent chimique traditionnel de lutte contre la corrosion : la technologie E.C.O Film®. Cette solution innovante évite la pollution des eaux usées, qui peuvent ensuite être rejetées dans l’environnement ou réutilisées dans votre procédé en toute sécurité.

Agents antitartres

Les acteurs du secteur de la fabrication le savent : les chaudières, les tours de refroidissement et les pasteurisateurs sont hautement exposés au tartre. Cet entartrage est provoqué par le calcium, la silice et d’autres minéraux naturellement présents dans l’eau, dont la concentration devient souvent trop élevée dans ces utilités.

Les agents antitartres peuvent ainsi répondre à plusieurs objectifs :

  • En évitant la formation de cristaux et leur développement, ils permettent de maintenir un échange efficace de chaleur et de réduire la maintenance sur ces équipements.
  • Ce faisant, ils aident également à protéger vos équipements sur le long terme.
  • En augmentant la solubilité des minéraux, ils vous permettent de réutiliser l’eau dans certaines étapes de votre procédé de fabrication.


En luttant contre le tartre dans vos utilités grâce à des solutions chimiques adaptées pour le traitement de l’eau, vous optimisez ainsi la façon dont l’eau est utilisée sur votre site et améliorez votre efficacité opérationnelle ainsi que vos coûts d’un point de vue global.

Biocides

Le contrôle microbiologique est indispensable pour éviter la prolifération des algues, des levures ou des bactéries au sein de vos équipements. Par exemple, dans les tours de refroidissement, ces micro-organismes peuvent bloquer l’échangeur de chaleur et entraîner ainsi un dysfonctionnement. L’utilisation d’eau pour la maintenance devient alors nécessaire, ce qui aurait pu être évité avec des traitements biocides adaptés.

Quels types de biocides peuvent vous aider à contrôler l’environnement microbiologique dans vos équipements ? Il existe deux types de solutions :

  • Les biocides oxydants. Ces solutions pour le traitement de l’eau permettent d’éliminer les bactéries par oxydation. Il est à noter qu’elles peuvent entraîner des problèmes de corrosion.
  • Les biocides non oxydants. Ils préviennent la formation de corrosion sur vos équipements et sont hautement recommandés pour prolonger la durée de vie et les performances de vos utilités.


Les biocides jouent également un rôle important dans la sécurité alimentaire de vos produits finaux. Ils évitent le développement et la propagation d'agents pathogènes potentiellement dangereux pour les humains, tels que les légionelles. Ils agissent en outre en tant qu’agents chimiques de purification et de désinfection, qui permettent de s’assurer que le conditionnement des produits finaux est exempt de toute contamination bactérienne et microbiologique et ne présente aucun risque alimentaire.

Pour trouver le traitement de l'eau le plus efficace pour votre site, vous devrez peut-être utiliser conjointement plusieurs solutions de conditionnement présentées ici. En utilisant simultanément plusieurs solutions, vous pouvez réduire encore davantage l’empreinte eau de vos installations.

Par exemple, les solutions antitartres et biocides sont souvent liées. En effet, l’entartrage et la formation des biofilm dans les équipements peuvent entraîner des contaminations, réduisant l’efficacité opérationnelle de votre site ou provoquant des dépôts.


Photograph from Thilo Becker de Pixabay


Solutions de traitement des eaux usées

Le rejet d’eaux usées joue un rôle important dans l’empreinte eau d’un site agroalimentaire. Certaines solutions de conditionnement peuvent toutefois vous aider à réutiliser beaucoup plus d’eau qu'habituellement, en traitant vos effluents de manière adaptée avant leur réinjection au sein de votre procédé et en vous permettant d’obtenir une qualité de l’eau conforme à vos attentes.

Les principales solutions de conditionnement chimique utilisées pour le traitement des eaux usées sont la séparation des matières en suspension et des corps gras, la déshydratation des boues, l’amélioration de l’élimination des matières organiques et Le contrôle du moussage.

Les principales solutions de traitement utilisées en la matière sont les suivantes :

  • Coagulants et floculants (pour améliorer la coagulation et la floculation). Ils peuvent être utilisés dans les processus de flottation, pendant lesquels les matières en suspension, le phosphore et les graisses sont coagulées, puis rassemblés sous forme de flocs.
  • Désémulsifiants. Ces produits brisent la plupart des émulsions et améliorent l’efficacité de la séparation des graisses. Ils améliorent également la siccité des boues et réduisent ainsi le coût de leur traitement. Ces solutions de traitement peuvent ainsi contribuer à optimiser vos systèmes en réduisant la quantité d’eau que vous rejetez à la fin de vos procédés de fabrication.
  • Solutions de traitement dédiées à la bioaugmentation. Lorsque vous utilisez des solutions anaérobiques, vous réduisez la teneur en matières organiques de vos eaux usées (ce qui vous permet de les réutiliser au sein de votre procédé), tout en produisant des biogaz que vous pouvez réutiliser au sein de votre site (pour une réduction de votre consommation énergétique globale) ou revendre à des clients externes.
  • Produits antimousses. Utilisées dans les processus de flottation ou les réacteurs biologiques, ces solutions chimiques évitent la formation de mousse ainsi que les débordements.


Vous souhaitez en savoir plus sur les meilleures pratiques de réutilisation de l’eau ? Consultez notre article sur le sujet et commencez dès maintenant à mettre en œuvre votre propre système de réutilisation des eaux usées.

Le digital au service de votre stratégie d’optimisation du conditionnement et de réduction de votre empreinte eau

En tant qu’acteur du secteur agroalimentaire, vous pouvez également mettre à profit les outils que vous offrent l’ère numérique et l’IoT pour réduire encore davantage votre empreinte eau, en optimisant l’efficacité de vos systèmes de traitement de l’eau. En effet, en reliant vos équipements à des capteurs, des systèmes de régulation et des solutions de surveillance numérique, vous pouvez réaliser des économies d’eau encore plus importantes pour votre site.

Ces solutions numériques vous aident à…

  • Collecter des données chimiques, opérationnelles et analytiques pour suivre (24 h/24, 7 j/7 et en temps réel) les performances de vos procédés et équipements
  • Améliorer l’utilisation de vos solutions de traitement sur une base quotidienne, qu’il s’agisse de prendre des mesures proactives pour améliorer leurs performances ou des mesures correctives pour résoudre les problèmes, et ce même à distance


Chez SUEZ, nous développons des plates-formes numériques qui accompagnent les fabricants sur la voie d’une efficacité opérationnelle optimisée et les aident à utiliser nos solutions de traitement de l’eau de la meilleure façon qui soit.

Vous pouvez, par exemple, optimiser encore davantage l’élimination du tartre dans vos tours de refroidissement en combinant nos solutions TrueSense® et InSight®. InSight® vous permet de collecter des données et d’identifier en temps réel les solutions chimiques antitartres dont vos équipements ont vraiment besoin. Vous êtes ainsi en mesure d’injecter la solution de traitement adaptée au bon moment, d’où une augmentation des cycles de l’eau au sein de vos tours de refroidissement.

Autre exemple : les capteurs sans fil qui vous permettent de surveiller le niveau de chacun de vos réservoirs de manière distante et continue. Grâce à une surveillance précise et constante, vous utilisez la juste quantité d’eau dans vos utilités et ces dernières fonctionnent au meilleur de leurs performances, sans aucun gaspillage.