Recrutement

SUEZ poursuit son engagement en faveur de l’inclusion avec un objectif d’insertion de 1 500 personnes en 2021 en France

SUEZ, qui intègre les publics les plus fragiles à son offre de services essentiels, a déjà remis en emploi 20 000 personnes qui en étaient éloignées ces 20 dernières années. Dans toutes ses activités, le Groupe cultive son approche partenariale avec les acteurs locaux de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) et intègre les publics les plus fragiles pour proposer des solutions d’économie circulaire inclusives et bas carbone. Plus mobilisé que jamais dans le contexte actuel, SUEZ ambitionne de créer 1 500 emplois en insertion en 2021.

Un engagement et un modèle en faveur de l’inclusion

Engagé de longue date dans l’insertion professionnelle, SUEZ est un partenaire important de l’économie sociale et solidaire. Certains de ses métiers, notamment le recyclage et la valorisation des déchets, sont accessibles à des personnes peu qualifiées et peuvent ainsi constituer un tremplin efficace pour des personnes qui en sont éloignées.
En 2002, SUEZ a créé sa propre filiale d’insertion, Rebond Insertion, agréée Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale, dont la vocation est l’insertion professionnelle de publics éloignés de l’emploi (1). En France, elle emploie chaque année plus de 500 salariés en insertion, notamment sur des activités de tri, de collecte de déchets en centre-ville ou de propreté urbaine, avec un taux de sorties « dynamiques » vers l’emploi (2) et des formations qualifiantes de plus de 70%.

SUEZ a par ailleurs noué des partenariats forts et durables avec des acteurs majeurs de l’insertion, comme les groupes ARES, VITAMINE T, ID’EES et ENVIE, auxquels le Groupe confie régulièrement des prestations de sous-traitance dans toutes ses activités. En 2019, ces partenariats ont représenté plus de 700 emplois en insertion sur les sites du Groupe en France.

Développer ensemble l’économie circulaire en accompagnant la création de nouveaux services

Convaincu que c’est à l’échelle locale que se joue l’impact, SUEZ a créé en 2012 à Bordeaux « La Maison pour Rebondir », une expérimentation inédite pour renforcer la contribution des activités de SUEZ en faveur de l’emploi sur le territoire. Fort de cette expérience, qui a contribué à créer plus de 700 emplois sur le territoire, La Maison pour rebondir a depuis été déployée dans d’autres régions, notamment en Ile-de-France et en Rhône-Alpes. Au coeur des territoires, les Maisons pour Rebondir facilitent la collaboration entre les filiales de SUEZ et les écosystèmes locaux de l’ESS, le recrutement inclusif sur les métiers de SUEZ, et favorisent le développement de nouvelles offres créatrices d’emploi, que ce soit autour de l’anti-gaspillage alimentaire, du réemploi ou encore de la collecte et de la valorisation de certains déchets de niches (mégots de cigarettes, huiles alimentaires usagées…).

Les Maisons pour Rebondir animent des incubateurs d'entreprises qui ont permis d’accompagner plus de 120 entrepreneurs chaque année, dont 68% de femmes. Dans ce cadre, SUEZ forme et accompagne, dans la durée, des demandeurs d’emploi dans la création de leur entreprise et des entrepreneurs de l’économie circulaire.

Depuis 2019 et la création d’une nouvelle direction dédiée à l’innovation sociale, le Groupe souhaite capitaliser sur ses expériences et promouvoir, plus activement encore, la collaboration avec l’ESS, afin de relever les grands défis de la transition écologique.

* * * *

Exemples d’actions et de projets accompagnés par SUEZ en France :

« J’Entreprends », est un programme d’accompagnement à la création d’activité dédié à des demandeurs d’emploi, porté par la Maison pour rebondir sur le département des Hauts-de-Seine (92) et à Bordeaux (33). Les 15 porteurs de projets de chaque promotion suivent un programme d’incubation de 6 mois comprenant un coaching individualisé jusqu’à l’immatriculation de leur société, une formation de 350 heures dédiée à l’entrepreneuriat, une mise en réseau avec les professionnels du secteur. A ce jour, le programme a permis d’accompagner 191 entrepreneurs en Gironde et en Ile-de-France dans le lancement de leur projet d’entreprise et de développer ainsi de nouveaux services de proximité, avec une véritable dimension responsable.

Avec le Centre de Formation aux Métiers du BTP de Trappes (78), et en partenariat avec ID’EES et HUMANDO, SUEZ a coconstruit une solution de formation et de recrutement à destination des demandeurs d’emploi pour répondre aux enjeux de recrutement sur les métiers en tension et former une nouvelle génération à des métiers de l’environnement. Les candidats, placés en immersion dans une agence SUEZ pour confirmer leur intérêt, s’engagent ensuite dans une formation de 3 mois à temps plein avant d’intégrer les équipes SUEZ pour 6 mois d’intérim et être recrutés en CDI. 19 personnes ont été formés depuis 2019.

Au centre de tri SUEZ de Limeil-Brévannes (94), plus de 50 salariés en insertion du Groupe ARES opèrent chaque année avec les équipes SUEZ le tri et le recyclage des déchets du territoire de l’Est francilien. En 2019, ce sont 132 salariés en insertion qui ont été accompagnés, soit 56 équivalents temps plein sur l’année, pour un total de 84 602 heures d’insertion, avec un taux de sortie dynamique en CDI, CDD ou en formation de 73%.

A Créteil (94), en partenariat avec le Groupe VITAMINE T, SUEZ emploie 19 salariés de Vitaservices, filiale du groupe d’insertion, pour opérer la manutention des bacs de la chaîne de traitement des déchets des activités de soins (D.A.S.R.I.) de Valo’Marne, le plus important centre de valorisation énergétique de DASRI en Europe, exploité par SUEZ.

La Métropole Aix-Marseille-Provence a retenu Rebond Insertion, filiale à 100% de SUEZ, pour répondre à ses enjeux de propreté du centre-ville, d’adaptation du service aux besoins des professionnels, de valorisation des cartons et d’insertion par l’emploi. Rebond Insertion collecte en porte à porte les cartons des commerçants du centre-ville de Marseille (13), avec un engagement de taux de valorisation minimum de 85%. Cette prestation, qui associe économie circulaire et économie sociale et solidaire, va s’élargir prochainement à la collecte du bois, du verre, du plastique, ou encore du papier des commerçants. Cette offre vient compléter les activités de Rebond Insertion sur les Bouches-du-Rhône, où elle a employé 50 personnes en insertion en 2019 sur le centre de tri du Jas de Rhodes (13).

Val Plus, située à Langon en Gironde (33), est une filiale de SUEZ qui opère depuis 2007 des activités de tri et démantèlement de matelas, de tri des collectes sélectives, de collecte des déchets électriques et électroniques (D.E.E.E.), de collecte et de tri des déchets professionnels, permettant le retour à l’emploi de 46 personnes en insertion. Chaque mois, ce sont 1 400 tonnes de déchets qui sont collectées et plus de 1 000 tonnes de matériaux valorisables qui sont ainsi recyclées.

Via la Maison pour rebondir, SUEZ a monté un programme d’accompagnement dédié à des porteurs de projets d’économie circulaire. L’idée est de faire émerger ou d’essaimer de nouveaux services d’économie circulaire. 20 projets sont actuellement accompagnés à Bordeaux et en Ile-de-France autour du compostage, de la sensibilisation au tri, du réemploi, ou de systèmes de consignes. Un des projets accompagnés est Explic’eat (92, 33) qui limite le gaspillage alimentaire en récupérant les invendus des boulangeries pour produire, grâce à son « crumbler », sorte de broyeur à pain, une farine utile à la fabrication de pains et de pâtisseries. L’entreprise qui emploie 3 salariés, propose des diagnostics sur le gaspillage alimentaire, des ateliers culinaires et des formations à destination des restaurants collectifs, des collectivités, des écoles, des hôtels ou encore des EHPAD et hôpitaux / www.expliceat.fr

La Fondation Terre d’Initiatives Solidaires, structure régionale de SUEZ, intervient notamment sur le territoire de la Métropole de Lyon (69), en complément de La Maison pour Rebondir, pour soutenir des projets d’innovation sociale territoriaux. Tel Booster Saint Jean, qui emploie plus de 90 personnes en CDI, anciennement chômeurs de longue durée, et dont l’objectif est de créer sur le territoire métropolitain une activité de collecte, de revalorisation et de revente de jeux et de jouets en valorisant les compétences des personnes éloignées de l’emploi / lebooster.org ou CoCoShaker à Clermont-Ferrand (63), incubateur d’entrepreneurs sociaux souhaitant accompagner l’innovation sociale pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux de la Région Auvergne-Rhône Alpes. Plus de 150 porteurs de projets sont ainsi conseillés et plus de 30 y ont été incubés depuis 2015, notamment pour développer un programme de 3 ans sur l’Economie Circulaire / cocoshaker.fr

La Captothèque d’ATMO (69, 38,73, 26, 42, 63) observatoire pour la surveillance et l’information sur la qualité de l’air, propose un service de prêt gratuit de micro-capteurs en expérimentation sur les métropoles de Lyon, Grenoble et Clermont-Ferrand, déployé progressivement à l’ensemble de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour analyser la qualité de l’air et offrir aux citoyens l’occasion d’explorer la ville à la recherche d’indications qualitatives de l’air respiré dans leur quotidien / captotheque.fr

Dans le cadre du projet HOPE, programme d’accompagnement des réfugiés par l’emploi copiloté par la Direction des étrangers en France (DGEF) du Ministère de l’intérieur et la DGEF du Ministère du travail, SUEZ s’est associé en 2018 à l’AFPA et Opcalia pour la formation de 12 réfugiés au métier de conducteur poids lourd - métier pénurique en France - et les accompagner dans leur intégration professionnelle. Formés pendant 6 mois et accompagnés par les collaborateurs de SUEZ dans leur apprentissage, ces 12 stagiaires ont ensuite poursuivi leur parcours en contrat de professionnalisation dans différentes entités du groupe, notamment en régions Ile-de-France et Auvergne-Rhône Alpes.

Sur son centre de Feyzin (69), SUEZ est associé depuis 2017 à ENVIE Rhône-Alpes pour intégrer une équipe de nuit qui assure la continuité d’une ligne de démantèlement des Déchets d’équipement électriques et électroniques (DEEE). En 2020, la coopération avec l’entreprise d’insertion se renforce et SUEZ lui confie la gestion de jour d’une seconde ligne. Au total, ce sont 15 personnes en insertion qui oeuvrent au quotidien à l’exploitation des lignes de démantèlement, en complète intégration avec les équipes SUEZ.

1 Demandeurs d’emploi de longue durée, allocataires du RSA, seniors, travailleurs handicapés, et jeunes de moins de 26 ans sans qualification.
2 Contrats à durée indéterminée, contrats à durée déterminée de plus de 6 mois, et contrats d’intérim.

 

 

 

Contacts

Presse : Isabelle Herrier Naufle
isabelle.herrier.naufle@suez.com +33 1 58 81 55 62
Presse : Laura Selmane
laura.selmane@suez.com +33 1 58 81 40 44