Groupe
|Europe

Les maires de France très attachés aux services essentiels et à la concurrence des acteurs

En amont du Salon des Maires et afin de répondre au mieux aux attentes de ses clients, SUEZ a demandé à l’IFOP de réaliser une étude auprès des maires de France (échantillon de 400 maires représentatifs) pour connaitre leur perception de la gestion des services essentiels, le Groupe Suez et l’IFOP publient les résultats pour apporter une contribution à la réflexion des collectivités locales sur leur capacité à faire face aux crises.

  • 99 % des élus attentifs à la gestion des déchets et de leur traitement en temps de crise
  • 94 % des élus vigilants sur les enjeux de la distribution de l’eau et de l’assainissement des eaux usées
  • Concurrence : Rapprochement des deux leaders français : 76 % des élus craignent que les prix de l’eau et de l’assainissement augmentent

En temps de crise, la priorité est accordée aux métiers de l’environnement :

Les élus considèrent les métiers de l’environnement comme particulièrement prioritaires en temps de crise. 94 % des élus sont vigilants sur les enjeux liés à la distribution de l’eau, à l’assainissement des eaux usées et 97 % d’entre eux le sont sur les enjeux liés à la collecte et le traitement des déchets.

82 % des élus estiment que par rapport à d’autres services publics locaux, la distribution de l’eau et d’assainissement est importante. La quasi-totalité des élus sont particulièrement attentifs à la gestion des déchets et de leur traitement en temps de crise : 99 % d’entre eux estiment qu’il constitue un sujet important par rapport à d’autres services publics locaux.

Suez tenait à mesurer le degré de satisfaction des élus dans un pays qui bénéficie de l’expertise de deux fleurons industriels dans les métiers de l’environnement. 94% des élus sont satisfaits du service actuel de collecte et de traitement des déchets sur leur territoire et 71 % d’entre eux estiment que le prix de l’eau facturé aujourd’hui dans leur commune n’est ni trop élevé, ni trop faible. Par ailleurs, 55 % des élus disent que le service de distribution d’eau et d’assainissement s’est amélioré au cours des trois dernières années.

Plus de 2/3 des élus craignent un manque de concurrence et une augmentation des tarifs de l’eau en cas de disparition d’un leader français des services à l’environnement :

76 % des élus craignent que les prix de l’eau et de l’assainissement augmentent en cas de rapprochement entre Suez et Veolia. De manière plus générale, 60 % des élus estiment que dans les années qui viennent, le rapprochement entre Veolia et Suez aura des effets plutôt néfastes pour les collectivités. Les récentes ambitions de Veolia de créer un « unique champion mondial » des services à l’environnement semblent donc inquièter les élus.
 
Jean-Marc Boursier, Directeur Général Adjoint de SUEZ, en charge de la région France et des Opérations : « Le groupe SUEZ souhaite, en permanence, mesurer le degré de satisfaction de ses clients. Les résultats de cette étude montrent à quel point les métiers de SUEZ sont au cœur des préoccupations des élus des territoires. SUEZ a l’ambition d’œuvrer, en France et dans le monde, pour façonner un environnement durable et reste plus que jamais déterminé, après 160 ans d’histoire industrielle, à accompagner les territoires dans la transition écologique. »

Contacts

Mots-Clés