Recyclage et valorisation

Réduction des émissions de CO₂ d’ici 2030 : SUEZ et bp signent un protocole d’accord pour explorer « Net Zero Teesside », le 1er projet de groupement industriel décarboné britannique

Au Royaume-Uni, SUEZ et bp ont signé un protocole d’accord pour explorer la faisabilité du premier projet britannique de capture et de stockage du carbone à partir de l’énergie issue des déchets. Le projet « Net Zero Teesside » prévoit de capter jusqu'à 10 millions de tonnes d'émissions de dioxyde de carbone (CO₂), soit l'équivalent de la consommation énergétique annuelle de plus de 3 millions de foyers au Royaume-Uni.

Dans le cadre de cet accord, SUEZ développera une solution de captage des émissions de dioxyde de carbone (CO₂) sur l’un des quatre sites de valorisation énergétique des déchets opéré par le Groupe dans les environs de Teesside. Une fois capté, le CO₂ sera fourni à bp pour être transporté et stocké de façon permanente dans une infrastructure de stockage géologique situé sous la mer du Nord.

Ces vingt dernières années, le secteur des déchets au Royaume-Uni a considérablement réduit son empreinte carbone, en atteignant une diminution de ses émissions de gaz à effet de serre 69 % depuis 1990. Résolu à se détourner définitivement de la mise en décharge des déchets biodégradables d’ici 2030 en Angleterre, le pays a intensifié ses activités de recyclage et de prévention, et poursuit ses efforts pour réduire l’impact carbone lié à la gestion des déchets résiduels.

Le Groupe SUEZ mettra à profit son expertise combinée dans les systèmes de valorisation énergétique et de séparation du CO₂ afin de développer un système capable de capter le CO₂ des émissions de gaz de combustion issues des installations de valorisation énergétique. SUEZ prévoit de développer l’unité de démonstration du captage du CO₂ à l’échelle commerciale sur son site Tees Valley (lignes 1 et 2) à Haverton Hill, dans l’agglomération de Teesside, avec pour objectif l’élimination de 90 % des émissions de CO₂ d’origine fossile et biogénique provenant de l’unité de valorisation énergétique pour obtenir une empreinte carbone négative.

Le projet permettra de déployer à grande échelle la solution de captage du carbone dans le portefeuille d’unités de valorisation énergétique du Groupe SUEZ et auprès d’autres émetteurs industriels situés sur des sites de captage, de stockage et de valorisation du CO₂ dans le monde. Il marque une étape majeure dans la réalisation des engagements de développement durable du Groupe SUEZ à l’horizon 2030 :
  • Engagement 1. Réduire de 45 % les émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre provenant de nos activités d’ici 2030.
  • Engagement 2. Aider nos clients à réduire leurs émissions de CO₂ de 20 millions de tonnes par an d’ici 2030.
  • Engagement 3. Proposer des solutions 100 % durables à nos clients.

« Nous sommes ravis de collaborer avec bp et les acteurs du projet Net Zero Teesside sur le premier projet de cette envergure au Royaume-Uni. Ce protocole d’accord illustre notre capacité à mettre en oeuvre une vraie démarche d’innovation collaborative avec nos clients et d’agir concrètement pour la réduction de leurs empreintes carbones. SUEZ témoigne une fois encore de son engagement à soutenir ses grands clients industriels dans leur stratégie de transformation face aux enjeux de consommation énergétique et au changement climatique. Le Groupe a décidé de faire de la valorisation énergétique l’un des piliers de son développement, et poursuit ainsi l’accélération de son plan stratégique « Shaping SUEZ 2030 » en démontrant son expertise dans ce domaine » a conclu Ana Giros, Directrice Générale adjointe de SUEZ en charge des Régions APAC (Asie, Australie et Inde) et AMECA (Afrique, Moyen-Orient, Asie Centrale) et des grands comptes industriels.

« Nous nous réjouissons de collaborer avec SUEZ dans l’accomplissement de ce projet qui vise à réaliser une première mondiale avec la mise à l'échelle des technologies de capture du carbone, et leur application à une unité de valorisation énergétique des déchets. Le captage et le stockage des émissions de CO₂ contribueront à une nette réduction du carbone sans aucun impact négatif sur l'environnement. Le projet s'aligne étroitement sur les objectifs stratégiques de bp, sur le projet NZT et sur l'engagement du gouvernement britannique, et constitue une nouvelle preuve de notre engagement à travailler avec les industries locales pour les aider à décarboniser », a déclaré Andy Lane, Directeur Général de Net Zero Teesside.

Contact presse

Analystes / Investisseurs : Mathilde Rodié, Cécile Combeau
+33 1 58 81 24 05