Retour à la page d'accueil

Un service des eaux exemplaire pour répondre aux urgences sanitaires de Santiago du Chili

Moderniser un réseau de distribution d’eau et de collecte vétuste pour donner accès à l’eau potable à plus de 6 millions d’habitants, c’est le défi que SUEZ a relevé à Santiago du Chili en 1999. Au-delà de la mise en œuvre d’infrastructures performantes, SUEZ a contribué à résoudre de sérieux problèmes sanitaires, sociaux et environnementaux et à améliorer la qualité de vie des habitants d’une mégalopole chilienne en pleine croissance démographique
La mission

Rendre l’eau potable et protéger la ressource

En 1999, la mégalopole de Santiago du Chili confie à SUEZ la gestion de ses services d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement des eaux usées. 

SUEZ engage un vaste plan visant à moderniser un réseau de distribution d’eau et de collecte vétuste et sous-dimensionné pour une ville confrontée à une très forte croissance démographique et économique. L’objectif :

  • Donner accès à l’eau potable à plus de 6 millions d’habitants, soit près d’un tiers de la population du pays,
  • Restaurer la qualité de l’eau en milieu naturel.

 

La mission de SUEZ : étendre le réseau de distribution d’eau potable et limiter le déversement d’eaux non traitées dans l’environnement afin de résoudre les sérieuses conséquences sanitaires, environnementales et sociales auxquelles le Grand Santiago est confronté. 

37
communes n’étaient pas alimentées en eau potable 
<3
%
des eaux usées étaient traitées auparavant
Notre réponse

Moderniser l’eau et l’assainissement, préserver la qualité de vie

SUEZ a établi un programme d’investissement massif pour :

  • étendre le réseau de distribution d’eau potable,
  • collecter et traiter 100% des eaux usées en 2009 (objectif quasi atteint dès 2006),
  • restaurer la qualité de l’eau en milieu naturel.

 

Notre première priorité a été de répondre à l’urgence sanitaire en donnant accès à tous à une eau de qualité. Nous avons modernisé et étendu le réseau d’eau potable de 137 km en 4 ans, en collaboration avec le ministère des Travaux Publics.  

Au travers des actions ambitieuses menées par SUEZ à Santiago du Chili, la mégalopole bénéficie d’un système d’assainissement à sa mesure pour préserver la ressource en eau et relever le défi d’une croissance durable. 

Les résultats

Alors qu’à peine 3% des eaux usées sont traitées en 1999, SUEZ élabore un plan d’assainissement des eaux particulièrement ambitieux :

  • Le réseau de collecte des eaux usées a été étendu de 95 km dès 2004 et 644 km de conduites ont été réparées ou renouvelées.
  • Plus de 20 stations d’épuration ont été construites en 10 ans. La Farfana, qui traite environ 50% des eaux usées de Santiago est l’une des 5 plus grandes stations d’épuration au monde. 
  • Le biogaz issu de la digestion des boues produit plus de 60% de l’électricité nécessaire à la station de traitement des eaux usées du Mapocho et réduit les émissions de gaz à effets de serre.
  • Aujourd’hui, 100% de la population de Santiago du Chili et ses environs bénéficie d’un système d’assainissement hautement performant qui améliore considérablement la qualité de vie. Les infections entériques et les nuisances olfactives ont été fortement réduites et certains quartiers de la ville ont été totalement réhabilités
896M
m3/an
d’eau potable produite
10 651
km
de réseau de collecte
514M
m3/an
eaux usées traitées
Recherches les plus fréquentes
TOP