Dépollution des sols : retour de la biodiversité dans les lagunes d’Al Karaana au Qatar

400 hectares de lagunes, situés dans la région d’Al Rayyan, au sud-ouest de Doha, ont été réhabilités grâce à des technologies de dépollution ultramodernes. Les lagunes offrent à présent un habitat pour les oiseaux et poissons sauvages.
La mission

Réhabiliter des lagunes


Situées à 60 km au sud-ouest de Doha, les lagunes d’Al Karaana étaient utilisées pour évacuer et dissiper les eaux usées urbaines et industrielles de la zone industrielle de Doha située à proximité. En 2017, l'autorité des travaux publics de l'État du Qatar (Ashghal) a confié à SUEZ la mission de transformer un environnement nuisible en un site naturel sain offrant un habitat propice au développement de la faune et de la flore.

Les boues et sédiments accumulés ont dû être nettoyés et le site réhabilité. Au cours du processus, il était essentiel d’éviter que les eaux usées contaminent les eaux souterraines et de réduire au minimum les désagréments pour les zones résidentielles à proximité des lagunes.

6 000
m3/j
d’eaux usées urbaines et industrielles non traitées déversées dans les lagunes depuis 2006
Notre réponse

Dépolluer les sols et recréer un environnement naturel sain


SUEZ a commencé à travailler sur site début 2018 et a finalisé la réhabilitation des lagunes d’Al Karaana plus de 6 mois avant la date initialement prévue, en novembre 2019. Des technologies sophistiquées ont été utilisées pour contrôler les odeurs et traiter les boues résiduaires et les sédiments à l’aide d’une unité de désorption thermique permettant de traiter la plupart des sédiments extrêmement pollués.

Trois lagunes de 70 ha ont été construites pour stocker 2,4 millions de m3 d’eau propre et recréer un environnement naturel pour la faune, en particulier les oiseaux migrateurs du Qatar. Le projet inclut également de nouveaux bassins d’évaporation d’une capacité de 1,2 million de m3 qui peuvent être utilisés en cas d'urgence pour les effluents industriels.

Équipés d’unités de déshuilage, ces bassins sont protégés par une épaisse couche d’isolant qui évite les fuites d’eau contaminée vers les eaux souterraines.

Thermal desorption unit for Al Karaana lagoon project (Qatar) - SUEZ

Credit: SUEZ group

Les résultats

Un nouvel habitat sauvage pour de nombreuses espèces


Les lagunes offrent à présent un habitat pour les oiseaux et poissons sauvages : un total de 78 espèces d’oiseaux ont été observées dans les lagunes d’Al Karaana, ce qui représente une proportion relativement large de la population avicole du Qatar. Depuis la réhabilitation, chaque lagune est en mesure d’accueillir près de 10 habitats naturels. Un processus de sensibilisation a également été mené et de fréquentes visites sur site sont organisées pour sensibiliser à la protection de la nature et de la biodiversité.

Le projet de réhabilitation des lagunes d’Al Karaana nous permet de garantir la préservation et la restauration de la biodiversité, en particulier des oiseaux migrateurs au Qatar, tout en éliminant les risques pour la santé et l'environnement. Cela fait partie intégrante de la vision du Qatar.

S.E. Abdulla Abdulaziz Turki Al Subaie , Ministre des Municipalités et de l’Environnement de l’État du Qatar

2,4
millions de m3
d’eau propre stockée
78
espèces d’oiseaux observées