Eau
|Afrique

En Egypte, SUEZ remporte le contrat d'exploitation et de maintenance d'une des plus grandes stations d'epuration d'Afrique

SUEZ et son partenaire Arab Contractors remportent le contrat d’exploitation et de maintenance de la station de traitement des eaux usées de Gabal El Asfar1 au Caire, pour une durée de 4 ans et un chiffre d’affaires global de 40 millions d’euros, dont 28 millions d’euros pour SUEZ. D’une capacité d’1 million de m³ par jour, les deux lignes de traitement de l’installation vont traiter les eaux usées d’environ 5 millions d’habitants de la ville du Caire, en Egypte. Le contrat entrera en vigueur le 1er mars 2021.

Le Grand Caire connaît depuis plusieurs années une croissance historique de sa population et compte aujourd’hui 22 millions d’habitants. Pour répondre aux besoins grandissants de l’agglomération en termes de traitement des eaux usées, la station de Gabal El Asfar, au Caire, a connu deux extensions depuis sa construction pour devenir la plus grande station d’épuration d’Afrique. Ce nouveau contrat, qui fait suite à la construction et l’exploitation depuis 2005 d’une des lignes de l’installation, permet ainsi de continuer le transfert de savoir-faire des équipes égyptiennes du Groupe.

Le contrat comprend l'exploitation et la maintenance des deux lignes de traitement d’une capacité de 500 000 m³ par jour chacune, ainsi que la réhabilitation des systèmes de supervision et de production d’électricité de l'usine. SUEZ va également réaliser des travaux d’optimisation pour permettre à l’installation de passer de 55% à plus de 65% d’autosuffisance énergétique avec la production d’électricité à partir du biogaz généré par le traitement des boues d’épuration. L’électricité2 produite permettra d’éviter l’émission de 28 000 tonnes d’équivalent carbone par an, contribuant ainsi à la réduction de l’empreinte carbone de l’installation.

* APAC (Asie, Australie et Inde) / AMECA (Afrique, Moyen-Orient, Asie Centrale)

1 La station d'épuration de Gabal El Asfar comporte 3 projets : Gabal El Asfar stage 1 qui traite un débit d’1 million de m³ jour, complétée en 2007 par Gabal Optimisation d’une capacité de 300 000 m³/jour, Gabal 2B d’une capacité de 500 000 m³/jour et Gabal 2A qui gère un débit de 500 000 m³/jour.
2 La production d’électricité à travers la digestion et la cogénération est estimée à 56 000 MWh par an

Contacts

Presse : Isabelle Herrier Naufle
isabelle.herrier.naufle@suez.com +33158815562
Presse : Mathilde Bouchoux
mathilde.bouchoux@suez.com +33688429727
Analystes & Investisseurs : Cécile Combeau - Baptiste Fournier - Julien Minot
+33158812405

Mots-Clés