Retour à la page d'accueil

Protéger les océans

L’océan est indispensable à la vie et joue un rôle majeur d’atténuation du changement climatique. Et pourtant, la surpêche, l’augmentation des températures et la pollution le menacent. Expert des métiers de l’eau et des déchets, SUEZ s'engage, dans sa nouvelle Feuille de Route Développement Durable 2017-2021, pour sa préservation.

Enjeux

L’océan, une ressource essentielle à la vie, aujourd’hui en danger

97
%
des ressources en eau de la planète viennent de l’océan
+ de 50
%
de l’oxygène sur terre est délivré par la mer
80
%
des pollutions marines sont issues de l’activité humaine
260 000
t
de plastiques flottent dans l’océan
Notre engagement

Mettre les solutions SUEZ au service de la protection de l’océan

La protection des océans constitue un engagement majeur inclus dans la nouvelle Feuille de Route Développement Durable 2017-2021 de SUEZ. A la croisée des enjeux de l’eau et des déchets, le Groupe met son expertise au service des politiques publiques locales pour limiter la pollution du milieu marin par l’activité humaine. Grâce à cette vision d’ensemble, le groupe fournit à ses clients des solutions concrètes pour limiter les sources de pollution terrestres, en changeant la conception du cycle de vie des déchets pour un modèle plus circulaire, ou en rendant intelligents les réseaux d’eau des villes.
 
  • Son expertise dans le traitement de l’eau et du plastique pour mettre en place des solutions afin de limiter la pollution provenant des terres
  • Un réseau logistique complet par son implantation sur de nombreux territoires en France ou à l’étranger
  • Des solutions en constante évolution par ses capacités d’innovation et son réseau de recherche
Nos actions

Soutenir l’action des associations engagées pour la protection de l’océan

Avec des expéditions scientifiques

Le groupe est partenaires des associations Expédition 7e Continent et Expédition MED. A travers des expéditions réalisées en Pacifique et Atlantique pour la première, et en Méditerranée pour la seconde, l’objectif est d’étudier l’ampleur de la pollution plastique des océans, de médiatiser le phénomène pour alerter la communauté internationale et lancer des actions concrètes.

 

Avec Good Planet

SUEZ est également partenaire de Good Planet pour mener des opérations de sensibilisation telles que le nettoyage des plages ou la création de supports de sensibilisation, favorisant la prise de conscience et l’engagement des populations.

Patrick Deixonne fondateur d’Expédition 7ème Continent
« C’est en nous rassemblant que nous parviendrons à trouver des pistes d’amélioration et à mettre en place des solutions efficaces. Il est grand temps de comprendre, d’expliquer et d’agir »

Patrick Deixonnefondateur d’Expédition 7e Continent

Avec l'UNESCO

Et depuis 2015, le Groupe est engagé auprès de la commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO, afin de mettre en place des solutions concrètes pour stopper la pollution de l’océan.
Notre mobilisation

Une campagne mondiale pour la collecte des déchets

A l'occasion de la Journée Mondiale de l'Océan du 8 juin 2017, SUEZ lance une campagne de mobilisation mondiale, intitulée #SUEZ4ocean, auprès de ses 84 000 collaborateurs. Le Groupe les invite à rassembler autour d'eux le plus grand nombre pour organiser des collectes de déchets plastiques sur les littoraux et les bassins versants.

Nos solutions

Nos solutions pour régénérer le littoral et préserver l'océan

SUEZ propose des solutions pour contrôler la qualité de l’eau, limiter les sources de pollution et protéger et régénérer le littoral. En voici quelques exemples :

Lutter contre la pollution de l’eau par les micro-plastiques

Les stations d’épuration constituent un rempart contre les pollutions de l’eau. Certains types de polluants échappent encore aux systèmes de filtration traditionnels : c’est le cas des microfibres plastiques qui composent nos vêtements. C’est dans ce but que SUEZ a lancé Ecoseastem, le 1er programme de recherche dédié aux pollutions par microfibres. 
SUEZ, exploitant de la station d’épuration de Nice Haliotis, s’est associée avec la Métropole Nice Côte d’Azur, l’association expédition MED, et le laboratoire Océanographique de Villefranche. Il a pour objectif de caractériser la pollution générée par les microfibres plastiques, d’évaluer les impacts de cette pollution sur le milieu naturel et de rechercher les meilleures technologies disponibles pour traiter ce type de pollution comme celle par microfiltration dynamique.

Une barrière antipollution pour réhabiliter le littoral

Le littoral de Casablanca (Maroc) est l’un des plus industrialisés du pays, engendrant une pollution essentiellement liée aux rejets d’eaux usées brutes dans la mer. SUEZ a accompagné la ville dans le projet de construction du nouveau système antipollution. L’installation permet aujourd’hui de traiter l’ensemble des eaux usées de la métropole, en complément du dispositif mis en place dans la partie ouest de la ville. 24 kilomètres de côtes ont ainsi été préservés et les plages rendues aux habitants.

Contrôler les eaux de baignade

A Barcelone (Espagne) la municipalité a équipé les plages de la ville du système de surveillance de la qualité des eaux COWAMA. Cet outil de contrôle permet d’identifier en temps réel les principales sources de pollutions et anticiper ainsi la qualité de l’eau des plages. Couplées à l’application Ibeach, ces informations sur les eaux de baignade peuvent être transmises aux citoyens, qui peuvent également connaître la température de l’eau, la couleur du drapeau, le niveau des rayons UVA et même la présence de méduses.

Collecter les bouteilles en plastique 

80 à 90 % du plastique présent dans l’océan est composé de polyethylène, un plastique très utilisé pour l’emballage. Pour éviter que ces déchets ne se retrouvent à la mer, les supermarchés d’Argelès-sur-Mer (France) se transforment en point de collecte grâce à la solution Reco ; sur le parking de leur point de vente local, les habitants sont invités à déposer leurs bouteilles et flacons plastiques en échange de bons d’achats. Les emballages sont ensuite triés et recyclés pour leur donner une seconde vie. Une belle initiative d’économie circulaire, qui a déjà séduit plus d’une cinquantaine de points de vente en France.

Et bien d'autres solutions à découvrir...

Recherches les plus fréquentes
TOP