Une des usines de dessalement les plus grandes et les plus avancées techniquement au monde, respectueuse de l’environnement et économe en énergie 

L’usine de dessalement de l’État de Victoria (Australie) est la plus grande installation de dessalement d’Australie. Elle garantit la sécurité de l’eau en assurant jusqu’à 30 % des besoins en eau de la ville de Melbourne.
La mission
Le changement climatique et la sécheresse demeurent les enjeux majeurs de l’approvisionnement en eau en Australie. En 2007, le gouvernement de l’État de Victoria a dévoilé un plan à long terme visant à garantir et assurer un approvisionnement en eau fiable à sa population et à son économie, toutes deux en croissance. Ce plan comprend une série d’initiatives cherchant à diversifier et à renforcer l’approvisionnement en eau des principales agglomérations.

La construction d’une nouvelle usine de dessalement visant à fournir une source d’eau douce non tributaire des précipitations aux quelque 4,5 millions d’habitants de Melbourne et de ses régions était un aspect crucial de ce plan.
Notre réponse

À la pointe de la technologie

Le gouvernement de l’État de Victoria a confié le financement, la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance du projet de dessalement de l’État de Victoria à AQUASURE, une entité ad hoc composée de 8 actionnaires investisseurs (dont SUEZ), pour une période de 30 ans.

Ce projet de 3,5 milliards de dollars se caractérise par une conception de pointe écologiquement durable. Il comprend la plus grande usine de dessalement par osmose inverse d’Australie, qui utilise 51 racks d’osmose inverse et 55 000 membranes pour éliminer le sel et les autres solides dissous de l’eau de mer.

L’usine a été mise en service en un temps record en 2012, atteignant 100 % des objectifs de qualité et de rendement et passant en douceur à la phase d’exploitation et de maintenance.

Intégration des principes de durabilité et de renouvelabilité

La conception de l’usine minimise les impacts négatifs sur le paysage, la faune et la flore, les communautés et le patrimoine culturel locaux. Son toit vert vivant – le plus grand de l’hémisphère sud – relie le site au paysage côtier environnant et réduit la visibilité des bâtiments industriels. Une réserve écologique de 225 hectares construite autour de l’usine préserve la biodiversité et offre au public un espace de loisirs.
La technologie d’osmose inverse de l’usine, sa conception modulaire compacte et ses multiples caractéristiques de rendement réduisent ses besoins en énergie, et l’énergie consommée est compensée à 100 % par des certificats d’énergie renouvelable.
Les résultats

L’avenir de l’eau douce

L’usine de dessalement de l’État de Victoria peut produire jusqu’à 150 gigalitres d’eau dessalée par an, et ses capacités peuvent être étendues à 200 gigalitres.

Ce projet de partenariat public-privé est l’un des plus vastes du monde, et il établit de nouvelles références mondiales en matière d’excellence d’ingénierie, de rendement des usines et d’intégration écologique.

450 000

m3

de capacité par jour

4,5

millions

d'habitants desservis (estimation)