Retour à la page d'accueil

Optimiser le tri et la collecte des déchets d’un important parc zoologique en Belgique

Organiser la collecte des déchets dans une vaste zone de loisirs sans perturber les animaux et leurs visiteurs, c’est le challenge que SUEZ a relevé en 2015 pour le Parc zoologique de Planckendael en Belgique. Une collecte sélective respectueuse du bien-être des animaux et de l’environnement qui a permis d’optimiser la gestion des flux de déchets de ce vaste domaine de 42 ha dédié aux loisirs.

La mission

Assurer la collecte des déchets dans un parc touristique très fréquenté

Le Parc zoologique de Planckendael est situé à Malines en Belgique, entre Bruxelles et Anvers.


Fortement engagé dans une démarche écologique, il entend réduire drastiquement son impact sur l’environnement et son empreinte carbone. C’est dans le cadre de la gestion de ses différents flux de déchets recyclables, organiques et résiduels que le parc zoologique fait appel à SUEZ.


Pour mener à bien sa mission, SUEZ a composé avec de nombreuses contraintes : topographie des lieux, accueil du public et présence des animaux.

42
ha
C’est la surface totale du parc animalier
450
tonnes de déchets en 2014 
pour l’ensemble des sites du KMDA (dont zoo de Anvers, Planckendael…)
Notre réponse

Améliorer le tri et fluidifier la collecte en respectant la tranquillité de tous

Pour le Parc zoologique de Planckendael, SUEZ a totalement repensé l’organisation de la collecte des déchets :
  • améliorer la qualité du tri en vue de la valorisation des déchets
  • respecter la vie des habitants du zoo et la configuration des lieux accueillant du public.

Améliorer le tri pour valoriser les déchets

De par son activité de loisirs, le Parc zoologique de Planckendael génère des déchets de nature très diverse, recyclables ou résiduels. Le tri des déchets est une priorité pour ce zoo très engagé dans la préservation de l’environnement :
  • des poubelles et conteneurs spécifiques sont installés aux endroits stratégiques du parc (déchets organiques, bois, papier, carton, métal et verre)
  • les canettes de boisson métalliques en vente sur le site ont été remplacées par des bouteilles afin de les valoriser dans le flux de déchets recyclables papiers et cartons

Collecter sans perturber les habitants et les visiteurs

L'organisation de la collecte des déchets sur un site de près de 50 ha a été optimisée de manière ingénieuse, en tenant compte de la configuration des lieux et de la présence du public :

  • un petit train collecte sélectivement les conteneurs à roulettes qui sont attelés les uns aux autres
  • les conteneurs sont acheminés vers une zone de stockage regroupant les déchets préalablement triés
Les résultats

Une réduction majeure des déchets

Les solutions mises en œuvre par SUEZ ont permis au Parc zoologique de Planckendael de réduire de manière significative la quantité de déchets résiduels générés par les visiteurs. De 450 tonnes en 2014, ils représentent un peu moins de 325 tonnes en 2015.
Autre constat, les déchets encombrants ont été réduits de 75%, passant de 100 tonnes en 2014 à seulement 25 tonnes en 2015.


Fort des résultats obtenus en matière de tri sélectif et de collecte, le Parc zoologique de Planckendael continue d’innover pour réduire son impact écologique. Il a ainsi installé une station d’épuration d’eau ainsi qu’une unité de production de biogaz à partir des fumiers d’animaux.

135
tonnes de déchets résiduels en moins entre 2014 et 2015 
pour l’ensemble des sites du KMDA (dont zoo de Anvers, Planckendael…)
-75
%
diminution du tonnage de déchets encombrants entre 2014 et 2015
pour l’ensemble des sites du KMDA (dont zoo de Anvers, Planckendael…)
Recherches les plus fréquentes
TOP