Retour à la page d'accueil

Au Maroc, SUEZ donne une seconde vie aux capsules Nespresso

Fin 2017, Nespresso, pionnier du marché du café portionné, a souhaité étendre l’action de recyclage de ses capsules au marché marocain, où la demande en matière de traitement des déchets s’accélère. SUEZ, acteur majeur de l’économie circulaire et expert de la valorisation des déchets, accompagne Nespresso dans l’amélioration de la fin de vie de ses dosettes individuelles. Aujourd’hui, le marc de café et l’aluminium constituant les capsules de café sont recyclés et réintroduits dans l’économie locale marocaine.
La mission

Valoriser les capsules de café usagées pour renforcer l’économie circulaire

Nespresso, pionnier du café en capsules individuelles, est engagé depuis de nombreuses années dans une démarche de gestion responsable des ressources nécessaires à son activité.

 

Fort de son expérience de recyclage des capsules de café usagées en France, Nespresso a fait appel à SUEZ, expert de la valorisation des déchets, pour améliorer la fin de vie de ses doses de café utilisées sur le marché marocain.

Notre solution

Donner une seconde vie aux capsules de café usagées

Soucieux de réduire l’impact environnemental de ses activités, Nespresso a lancé une action de recyclage des capsules de café utilisées par ses clients au Maroc.

 

L’ensemble des capsules collectées est acheminé vers un centre de traitement de SUEZ, où aluminium et marc de café sont séparés pour leur donner une seconde vie.

Simplifier la collecte pour inciter au recyclage

Dans les principales villes marocaines, les consommateurs de café Nespresso (hôtels, cafés et restaurants, membres du club Nespresso…) disposent de sacs en plastique recyclables offerts gratuitement par Nespresso pour y déposer les capsules consommées.

Valoriser les déchets pour obtenir des matières premières secondaires de grande qualité

Les sacs de capsules de café usagées collectées sont acheminées vers la plate-forme de recyclage et valorisation de SUEZ située à Bouskoura. Le marc de café et l’aluminium qui les constituent y sont séparés pour valorisation :

  • La matière organique du marc de café est remise à l’association « Terre et Humanisme » qui œuvre pour la transmission de l’agroécologie et la valorisation des ressources locales. Le marc de café est transformé en compost et engrais qui sont ensuite utilisés pour amender les terres.
  • L’aluminium est réinjecté dans l’économie via les filières de valorisation.
Recherches les plus fréquentes
TOP