Retour à la page d'accueil

Lutter contre le réchauffement climatique

Pour SUEZ, la lutte contre le réchauffement climatique est une priorité absolue. Dans le cadre de sa feuille de route 2017-2021, le Groupe a défini 13 objectifs pour le climat.

Enjeux

Agir pour le climat

Les solutions de SUEZ pour le climat visent à poursuivre les efforts déjà engagés pour diminuer l’empreinte carbone du Groupe, s’adapter aux conséquences du réchauffement climatique sur l’eau, favoriser la valorisation matière, la réutilisation et le réemploi, et constituer des modèles économiques climato-responsables.

Qu’est-ce-que le dérèglement climatique ?

Le dérèglement climatique résulte d’une augmentation des températures sur la plus grande partie des océans et de l'atmosphère terrestre. D’ores et déjà, l’eau est le secteur le plus impacté :
  • 40 % de la population mondiale habitera dans des zones de stress hydrique en 2035 (source : ONU)
  • 40 % de déficit en eau par rapport aux réserves actuelles en 2030 (source : Banque mondiale).
Atténuer

S’inscrire dans la trajectoire « 2 °C » en atténuant les causes du dérèglement climatique

SUEZ s’inscrit dans la trajectoire « 2 °C » en s’engageant à limiter l’empreinte carbone de ses activités dans l’ensemble des pays où le Groupe est implanté avec des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). L’équipement de la totalité des sites de stockage en systèmes de valorisation du biogaz, le renforcement de la politique de véhicules propres et une performance énergétique accrue des activités contribueront à leur atteinte.

 

SUEZ s’engage également à faire éviter à ses clients industriels et collectivités locales des émissions de GES, grâce à des solutions dédiées d’économie circulaire (valorisation matière et énergétique), tout en multipliant par deux la valorisation du plastique, enjeu économique et environnemental majeur.

Objectifs :

  • Réduire de 10 % les émissions directes et indirectes de GES en 2021 (30 % en 2030)
  • Faire éviter à nos clients plus de 60 millions de tonnes de GES en 2021
  • Doubler les volumes de plastiques recyclés
  • Augmenter de plus de 10 % la production d’énergie renouvelable
S’adapter

S’adapter aux conséquences du dérèglement climatique sur l'eau

En 2035, 40 % de la population mondiale vivra dans des régions à stress hydrique, si l'on n'agit pas pour sécuriser les ressources essentielles en eau. SUEZ s’engage à économiser l’eau par une meilleure gestion des fuites et des consommations, et à maximiser l’offre en augmentant le volume disponible des eaux alternatives (réutilisation des eaux usées, dessalement).

 

SUEZ propose aux industriels des solutions qui visent à limiter leur empreinte eau et se mobilise pour sensibiliser aux conséquences du dérèglement climatique sur l’eau au sein de la Business Alliance pour l’eau et le climat. La prévention est aussi importante que l’adaptation. Le Groupe développe des outils prédictifs de prévention du risque d’inondation pour les collectivités, quelles que soient leur taille.

Objectifs :

  • Proposer systématiquement à nos clients des plans de résilience aux effets du changement climatique
  • Promouvoir les différents usages de l’eau en multipliant par 3 la mise à disposition d’eaux alternatives d’ici 2030
  • Economiser l’équivalent de la consommation d’eau d’une ville de plus de 2 millions d’habitants
    Valoriser

    Favoriser la valorisation matière, la réutilisation et le réemploi

    SUEZ a engagé l’ensemble de ses collaborateurs à faire la Révolution de la Ressource : l’inscription des métiers du Groupe dans des trajectoires d’économie circulaire en est l’instrument le plus efficace.

     

    L’économie circulaire permet en effet de découpler la croissance de la consommation des ressources naturelles, tout en réduisant les émissions de GES : le Groupe reconduit son objectif d’augmenter la proportion des déchets transformés en matière première secondaire et l’étend au périmètre monde.

    Objectifs :

    • Augmenter de 20 % la production de matières premières secondaires
    • Atteindre le ratio de 2 tonnes de déchets destinés à être valorisés pour une tonne de déchets destinés à être éliminés
    Co-construire

    Constituer des modèles économiques climato-responsables

    La lutte contre le dérèglement climatique tout comme le déploiement à grande échelle de l'économie circulaire nécessitent d'inventer un nouveau modèle économique qui structurellement tient compte des externalités environnementales et sociales.

     

    SUEZ se mobilise pour faire émerger ce nouveau modèle économique en adoptant un prix interne du carbone, en systématisant la proposition d’une rémunération des opérateurs indexée sur la performance globale, en participant à des travaux sur les indicateurs de circularité des matières pour rendre plus robuste la mesure des impacts du nouveau modèle et en favorisant la révolution des mentalités par l'implémentation d'une vraie culture de l'économie circulaire.

    Objectifs :

    • Introduire un prix directeur du carbone dans 60 % du montant des engagements annuels de dépenses pour nos nouveaux projets
    • Mettre en place un indicateur harmonisé de circularité globale pour les biens et les services
    • Systématiser la proposition d’une rémunération partiellement indexée sur notre performance globale
    • Sensibiliser et former les collaborateurs aux modèles émergents (comptabilité carbone, nouveaux business models…)
    Recherches les plus fréquentes
    TOP