Eau

Le Conseil Départemental des Hauts-de-Seine et SUEZ signent le nouveau contrat de délégation der service public de l'assainissement du département

Patrick Devedjian, Président du Conseil Départemental des Hauts-de-Seine, et Jean-Louis Chaussade, Directeur Général de SUEZ, signent ce mardi 20 novembre 2018 le nouveau contrat de délégation de service public de l’assainissement du Département.

Au service de plus de 1,6 million d’habitants, ce contrat, le plus important en Île-de-France en matière d’exploitation de réseau d’assainissement, repose sur deux objectifs majeurs : la maîtrise des rejets par temps de pluie et la gestion des eaux pluviales en zone urbaine. Il entrera en vigueur le 1er Janvier 2019.

Patrick Devedjian, Président du Département des Hauts-de-Seine : « Je me réjouis de ce partenariat avec SUEZ, qui inscrit délibérément l’exploitation de notre réseau d’assainissement départemental sous le double signe de l’innovation et de la performance au service des usagers et de la protection de la Seine. »

Un service haute performance pour préserver les ressources

Le Département des Hauts-de-Seine a retenu l’expertise de SUEZ pour inscrire son service public de l’assainissement dans la performance et l’innovation avec :

  • La sécurisation des 15 stations de pompage destinées au relèvement des eaux usées et à la préservation du fonctionnement de l’assainissement en période de crue de la Seine, et la centaine de déversoirs d’orages,
  • La conception de nouveaux équipements, notamment électriques, pour permettre une remise en service plus rapide des installations suite à une crue de la Seine,
  • La gestion prédictive du fonctionnement du réseau pour utiliser pleinement les capacités disponibles de rétention des ouvrages, limiter la pollution du milieu naturel issue des déversements du réseau unitaire vers le fleuve en temps de pluie et limiter les débordements des réseaux sur l’espace public.

Les solutions proposées garantiront une meilleure résilience des infrastructures et du territoire face aux intempéries.

L’innovation au service du territoire

Les technologies numériques, associées à l’expertise des équipes opérationnelles, ouvre de nouvelles perspectives :

  • L’amélioration du système de télégestion « GAIA » par interconnexion des outils existants permettra de mieux superviser en temps réel le fonctionnement du réseau, d’anticiper au maximum les évènements météorologiques et de mieux appréhender les conséquences des orages et des crues sur le territoire,
  • Des systèmes d’information modernisés, la modélisation numérique 3D du réseau et le développement d’une démarche de Building Information Modeling (BIM) pour faciliter et sécuriser les interventions et garantir l’amélioration de la connaissance patrimoniale et de son positionnement.