[COP24] : Un collectif d’experts réuni autour de SUEZ signe un manifeste pour les nouvelles ressources

A l’occasion de la conférence de Katowice sur le climat, la COP24*, SUEZ et des experts issus de tous horizons (philosophe, économiste, anthropologue, biologiste, écrivains…) signent un Manifeste. Son objectif : Accélérer le passage d’une conception linéaire de notre économie à une conception circulaire, qui cherche à préserver, transformer et réutiliser.  Edité par le Cherche Midi, cet essai est disponible en librairie depuis le 29 novembre 2018.

Manifeste pour les nouvelles ressources14 experts proposent une réflexion sur la manière dont l’humanité peut continuer à croître et à créer de la richesse tout en consommant le moins de ressources naturelles possible. "Repousser la rareté, économiser l’énergie, réduire le gâchis, tout être doué de raison ne peut que souscrire à ces objectifs de bon sens. Pourquoi tardons-nous tellement à nous engager dans une économie plus efficiente que l’ancienne en même temps que plus responsable ?

Pourquoi nous acharnons-nous à refuser d’entendre la leçon de Lavoisier qui est celle de la Vie même ? ‘Rien ne se perd, rien ne créé, tout se transforme’. Dans la vie, qu’on peut aussi baptiser Nature, tout déchet est future ressource, comme toute ressource deviendra plus tard déchet.

Pourquoi ces réticences à imiter la Vie, une start-up, pourtant, qui a fait ses preuves depuis qu’elle a vu le jour, il y a 4,5 milliards d’années ? Pourquoi demeurer aveugles à l’évidence d’un bénéfice vite accessible à tous, et nécessaire à long terme si nous voulons léguer autre chose qu’un cauchemar à nos enfants et aux descendants de leurs enfants ?

Pourquoi ce manifeste ? Pour tenter de comprendre. Et pour proposer des moyens d’agir. Pas ventre plus mou que l’évidence, nul consensus plus piégeux. On vérifie qu’on est ‘en gros’ d’accord, on se sourit, on se sent joyeux et paisibles de partager, on s’en satisfait, on hoche la tête, on prend l’air entendu et on passe à autre chose.

Pourquoi tous ces gens, si différents, réunis pour ce manifeste, pourquoi des regards si divers, nourris d’expériences si vastes, de savoirs et de métiers si dissemblables ? Pour repérer, sans faux-semblant, les raisons de ce retard imbécile. Et pour en déduire, sans traîner, les chemins du possible, avec de l’ambition, de l’action et de l’innovation."

Contributeurs :
Narciso BERBERANA
Gilles BOEUF, biologiste
Nicolas BOUZOU, économiste
Jean-Louis CHAUSSADE, directeur général de SUEZ
Felix FAN
Luc FERRY, essayiste, philosophe et ancien ministre de la Jeunesse, de l’Education et de la recherche
Alain GIODA
Roshan MIRANDA
Erik ORSENNA, écrivain
Serge PALIN, anthropologue
Monica RICHTER
Erin SIMON
Yaye SOUADOU FALL
Hélène VALADE, présidente de l’Observatoire de la responsabilité sociale des entreprises (ORSE)


*La COP24 se déroule du 2 au 14 décembre 2018 à Katowice en Pologne.

© Editions du Cherche midi